Exportar registro bibliográfico


Metrics:

Relative and absolute reliability of specific kickboxing circuit training protocol in male kickboxers (2016)

  • Authors:
  • Autor USP: FRANCHINI, EMERSON - EEFE
  • Unidade: EEFE
  • DOI: 10.1016/j.scispo.2016.01.004
  • Subjects: ESPORTES DE ATAQUE E DEFESA; TREINAMENTO ESPORTIVO; CIRCUIT TRAINING; DESEMPENHO ESPORTIVO; ATLETAS
  • Keywords: KICKBOXING; FULL CONTACT
  • Language: Inglês
  • Abstract: Objective. — Le kickboxing est un sport qui implique de fortes exigences métaboliques ettechniques. L’efficacité de l’entraînement était évaluée à l’aide de différentes mesuresmétaboliques et physiques chez des spécialistes de kickboxing. L’objectif de la présente étudeétait d’étudier la reproductibilité relative et absolue et l’utilité d’un circuit d’entraînementspécifique de kickboxing (SKCTP).Méthodes. — Vingt kickboxeurs ont participé à l’étude (moyenne ± écart-type) : âge :21,3 ± 2,7 ans, taille : 170 ± 5,0 cm, masse corporelle : 73,9 ± 13,9 kg. Les athlètes ont réaliséle SKCTP deux fois dans un intervalle de 7 jours. Les hormones (cortisol, testostérone, hormonede croissance [GH]), la lactatémie ([La]) et la glycémie étaient mesurées avant et après circuit.La fréquence cardiaque (FC) et la perception de l’effort (RPE) étaient évaluées après chaqueround (R) et le circuit était filmé pour analyse technique ultérieure. La reproductibilité relativeétait déterminée à l’aide du coefficient de corrélation intra-classe (CCI) et la reproductibilitéabsolue au moyen du coefficient de variation (CV), de l’erreur standard de mesure (ESM) et duchangement minimal détectable dans un intervalle de confiance de 95 % (CMD95). (Continue)(Continuation) Résultats. — Le CCI pour l’ensemble des paramètres étudiés était de 0,4 à 0,8, à l’exception du[La] dont le CCI était faible (<0,40) avant et après le circuit. Par contre, pour les performancestechniques, le CCI était > 0,90. La reproductibilité absolue exprimée par le coefficient de varia-tion (CV) était relativement faible pour le delta lactate, la glycémie au repos et après le circuit,la FC, la RPE et les performances techniques (0,55—9,3 %), alors qu’elle était assez élevée pourle lactate, l’hormone de croissance, le cortisol et la testostérone (15,6 à 88,4 %). L’ESM étaitaussi relativement élevé pour ces paramètres. Cependant, l’ESM était faible pour les valeursde glycémie (après circuit, 2,7 %), pour la FC (3,7, 2,8, 2,3, après le round 1, 2 et 3, respec-tivement), et pour la RPE après le round 2 (4,8 %) et 3 (3,6 %). Les biais moyens (bias) ± 95 % deslimites de concordance (LOA) étaient acceptables pour la plupart des paramètres hormonauxet métaboliques étudiés. Pour les techniques de kickboxing, les biais ± 95 % des limites de con-cordance étaient de —2,3 ± 5,6 pour les coups de poings, de 0,9 ± 3,3 pour les coups de pieds,de —0,7 ± 2,4 pour la combinaison de coups de poings, et de 0,9 ± 3,3 pour les combinaisonscoups de poings—coups de pieds. La plus petite variation utile (PPVU) pour les coups de poings,coups de pieds, combinaison des coups de poings et la combinaison coups de poings—coups depieds étaient de 7, 3, 2 et 3 respectivement, dépassant l’ESM, suggérant que le SKCTP est notécomme « bon ».Conclusion. — Ces données suggèrent que le SKCTP est reproductible chez les kickboxeursentraînés. Il peut être ainsi utilisé comme outil d’entraînement simulant le combat de kickbox-ing en termes d’exigences métaboliques et techniques
  • Imprenta:
  • Source:
  • Acesso à fonteDOI
    Informações sobre o DOI: 10.1016/j.scispo.2016.01.004 (Fonte: oaDOI API)
    • Este periódico é de assinatura
    • Este artigo NÃO é de acesso aberto
    • Cor do Acesso Aberto: closed

    How to cite
    A citação é gerada automaticamente e pode não estar totalmente de acordo com as normas

    • ABNT

      OUERGUI, I; MARZOUKI, H; HOUCINE, N; et al. Relative and absolute reliability of specific kickboxing circuit training protocol in male kickboxers. Science & Sports, Paris, v. 31, n. 4, p. e65-e72, 2016. Disponível em: < http://dx.doi.org/10.1016/j.scispo.2016.01.004 > DOI: 10.1016/j.scispo.2016.01.004.
    • APA

      Ouergui, I., Marzouki, H., Houcine, N., Franchini, E., Gmada, N., & Bouhlel, E. (2016). Relative and absolute reliability of specific kickboxing circuit training protocol in male kickboxers. Science & Sports, 31( 4), e65-e72. doi:10.1016/j.scispo.2016.01.004
    • NLM

      Ouergui I, Marzouki H, Houcine N, Franchini E, Gmada N, Bouhlel E. Relative and absolute reliability of specific kickboxing circuit training protocol in male kickboxers [Internet]. Science & Sports. 2016 ; 31( 4): e65-e72.Available from: http://dx.doi.org/10.1016/j.scispo.2016.01.004
    • Vancouver

      Ouergui I, Marzouki H, Houcine N, Franchini E, Gmada N, Bouhlel E. Relative and absolute reliability of specific kickboxing circuit training protocol in male kickboxers [Internet]. Science & Sports. 2016 ; 31( 4): e65-e72.Available from: http://dx.doi.org/10.1016/j.scispo.2016.01.004


Digital Library of Intellectual Production of Universidade de São Paulo     2012 - 2021